Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 08:00

Ils s’appellent Stéphanie, Florian, Tony et ils sont parmi les douze premiers jeunes à avoir signer début novembre les tous premiers emplois d’avenir, mis en place par le gouvernement de Jean Marc Ayrault.

Il s’agit d’un grand moment dans la lutte contre le chômage, mais également d’un formidable élan pour la jeune génération. En effet, aujourd’hui, trouver un emploi est la priorité chez les jeunes. Pour autant, avec un taux de chômage qui s'élève aujourd'hui à 22% et même à 45% pour les jeunes sans diplôme, l'accès au CDI relève du parcours du combattant. D’autant plus que les entreprises sont bien souvent réticentes à embaucher une personne sans expérience professionnelle.

A situation urgente, mesures d’urgences.

Afin de réduire le chômage des jeunes mais également de leur donner une première expérience professionnelle, le gouvernement agit. Ainsi, 100 000 emplois d'avenir seront créés en 2013, chiffre porté à150 000 en 2014. 75% du montant brut de la rémunération du jeune sera pris en charge pendant une durée de 3 ans par le gouvernement. Les jeunes sans diplôme de 16 à 25 ans en seront les premiers bénéficiaires, en particulier dans les zones urbaines ou rurales les plus marquées par le chômage. Ces contrats seront principalement créés par des employeurs du secteur non marchand dans des activités ayant une utilité sociale et susceptibles d'offrir des perspectives de recrutement (filières vertes et numériques, secteurs du social et du médico-social, aide à la personne, animation et loisirs, tourisme...).

Dans toutes les régions de France, de tels contrats sont signés depuis l’application de la loi. Ainsi, Stéphanie, 19 ans, a rejoint la Croix Rouge pour faire de l’aide à la personne. Tony, lui, travaille pour la communauté d’agglomération Marne et Chantereine.  En Auvergne, c’est Sébastien qui a été embauché par sa mairie au service des espaces verts. En Haute Normandie, le 10 novembre, 3 jeunes femmes et jeunes hommes ont signé les premiers contrats de la région.

Mais cette mesure, aussi ambitieuse soit-elle, fait partie d’une dynamique plus vaste instaurée par le gouvernement afin de lutter contre la précarité et la pauvreté chez les jeunes notamment. Ainsi, en plus des contrats d’avenirs, le projet des contrats de génération a été présenté le 12 décembre lors du conseil des ministres. Cette mesure permettra d’accélérer les embauches de jeunes tout en assurant la protection de l’emploi des seniors.

Comme l’a déclaré le premier ministre récemment, « la précarité n’est pas une fatalité », et ces mesures sont là pour montrer que le gouvernement et le président François Hollande se soucient de la jeunesse ; car le redressement du pays se fera en grande partie grâce aux jeunes qui sont notre avenir. 

Partager cet article

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY CANTON DE PAVILLY - dans National
commenter cet article

commentaires