Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 00:49

Les propositions de Nicolas Sarkozy: "une forme de mensonge de candidat"

>> Voir le site de François Hollande

François Hollande était l'invité de France Inter jeudi pour présenter son livre «changer de destin» et réagir à l'intervention de Nicolas Sarkozy de la veille.

 

 

 

Notre candidat s'est exprimé sur le rôle fondamental de l'élection présidentielle comme point de départ d'un choix de société. Il a également précisé ce qu'il entendait par la difficulté des réformes à mener: "Je pense que ça sera difficile surtout pas rapport à la situation qui nous est laissée".

Aux électeurs d'extrême-droite : relevons la tête ensemble

François Hollande répond aux questions sur les électeurs de l'extrême-droite qui "qui ont le sentiment, ils me l’ont dit, d’être abandonnés, relégués, oubliés" et auxquels il souhaite faire passer un message: "vous devez relever la tête, nous devons relever la tête, ensemble, et considérer que les valeurs de la République, celles d’égalité et de dignité humaine, sont les valeurs à partir desquelles nous allons nous reconstituer et nous redresser".

Sur l'immigration, François Hollande explique: " je dois faire en sorte, par l’école, par le logement, par l’emploi, par l’insertion, que chacun dans notre pays, quelle que soit son origine, puisse trouver sa place".

Les propositions de Nicolas Sarkozy: des mensonges de candidat

Notre candidat a également réagi aux propositions de Nicolas Sarkozy mercredi soir. Sur la proposition de baisse des charges sur les petits salaires, François Hollande rappelle qu'elle s'accompagnera de la suppression de la prime pour l'emploi, soit une augmentation réelle de trois euros par mois : "c’est surtout une forme de mensonge de candidat".

Pour conclure, sur la promesse de suppression des retraites-chapeaux et des parachutes dorés, François Hollande assène : "pendant 5 ans, les retraites-chapeau ont augmenté, ont été distribuées, les parachutes dorés ont pu se laisser, là, entraîner à accorder aux plus riches des dirigeants français des avantages considérables, et là, en fin de mandat, il viendrait nous dire « ah quand même, ce n’est pas juste, je vais supprimer ça, mais pour le prochain. » "

>> Voir les 60 engagements pour la France de François Hollande

>> Voir les infographies du bilan de Nicolas Sarkozy

Partager cet article

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans National
commenter cet article

commentaires