Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 18:51

10maimitterrand1.png
 

Paul Quilès, directeur de la campagne de François Mitterrand, et Béatrice Marre, responsable des grands événements en 1981, nous font revivre cette journée mémorable du 10 mai 1981 avec la fête organisée pour la victoire de François Mitterrand place de la Bastille, à travers l'ouvrage «On a repris la Bastille ! 10 mai 1981». Heure par heure, Paul Quilès et Béatrice Marre ont donc décidé de raconter leur 10 mai. 

 
 
Introduction du livre :
"Soudain, le tonnerre gronde et le vent se lève. L’immense foule joyeuse et multicolore accueille les premières gouttes de pluie dans la bonne humeur, mais commence à refluer vers des abris, desserrant l’étreinte qu’elle exerçait dangereusement sur « l’enclos ».
 
Le matériel électrique n’est pas étanche et il faut éviter les courts circuits. C’est pourquoi Huguette Bouchardeau se dépêche de conclure rapidement son intervention, comme nous le lui avons demandé.
 
Il est environ minuit et l'incroyable fête de la Bastille va bientôt se terminer. Elle deviendra un symbole pour plusieurs générations, parce qu’elle a été aussi, d’une certaine manière, un évènement politique.
 
Pourtant, s’il a souvent été évoqué, le véritable moment d’Histoire qu’ont représenté ces instants d’intense liesse populaire n’a jamais été narré dans ses détails. Que s’est-il exactement passé ce soir-là? Pourquoi la Bastille ? Quand la décision d’organiser sur cette place une fête le 10 mai 1981 à 20h a-t-elle été prise? Quels en ont été les acteurs ?
 
Alors que nous allons célébrer le 30èmeanniversaire de l’élection du seul président de la République de gauche qu’ait connu jusqu’ici la Vème République, nous nous proposons de répondre à ces questions et de décrire ces moments exceptionnels par le menu. Il se trouve que tous deux, l’un comme directeur de la campagne de François Mitterrand, l’autre comme responsable des grands évènements, nous connaissons bien la genèse de l’opération et sa mise en œuvre.
 
De la Bastille, on se souvient d’images joyeuses, de slogans souvent drôles et parfois peu aimables pour le Président sortant, pour son premier ministre et pour quelques journalistes, de visages radieux malgré la pluie, les gouttes d’eau se mêlant aux larmes de joie.
 
Mais en reconstituant l’histoire et le déroulement de ce rassemblement populaire sans précédent depuis mai 1968 et en réécoutant les acteurs directs ou les simples témoins, nous nous sommes replongés dans la réalité de l’époque. De nombreux détails, apparemment sans importance, s
ouligne le chemin parcouru en 30 ans dans le mode de vie et l’état d’esprit du pays. En 1981, pas de téléphone portable, pas d’Internet, trois chaînes de télévision seulement. Plus important, la trop faible place des femmes dans la société. "

Partager cet article

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans National
commenter cet article

commentaires