Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 06:40

cout-horaire-tableau-chiffre-rectifie.1298991158.pngL’Insee vient de corriger à la baisse son estimation du coût horaire du travail français. Du coup, l’argumentaire du Medef, élaboré par l’officine patronale Rexecode et porté par Jean-François Copé,  a du plomb dans l’aile – si l’on ose dire d’une telle légèreté.

Dans l’industrie manufacturière, l’heure de travail français, charges comprises, ne coûtait pas 37,41 euros en 2008, comme l’avait indiqué l’Insee dans ses premières conclusions, mais 33,16 euros. Adieu le ruban bleu français, hâtivement accroché par Rexecode sur le coût salarial.

33,16 euros, c’est moins qu’en Norvège, moins qu’en Belgique, moins qu’au Danemark et moins qu’en Suède, selon l’institut statistique européen Eurostat. C’est même moins qu’en Allemagne, le repère qu’avait choisi le Medef parce qu’Outre Rhin, les lois Hartz compriment salaires et prestations sociales depuis plus de dix ans.cout-salarial-horaire-1996-2008-eurostat-industrie-manufacturiere.1298991278.png

En fait, comme Déchiffrages l’avait indiqué le 3 février, Rexecode s’était appuyé sur une première estimation erronée de l’Insee, introduite début janvier dans la base de données d’Eurostat, mais prestement retirée de celle-ci quelques jours plus tard à la demande de l’Insee, pour cause de révision imminente.

Rien ne justifie donc plus de diminuer le coût salarial français de 10%, comme le revendique le Medef, ce qui reviendrait à réduire les, cotisations sociales d’un tiers, comme le suggère Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP.

couts-salariaux-en-allemagne.1298991459.pngEt cela d’autant moins qu’en matière de coûts salariaux, rien n’est plus trompeur que la moyenne nationale allemande. Cette moyenne recouvre des disparités énormes. Le coût salarial horaire atteint près de 40 euros dans les régions les plus industrialisées de l’ouest. Il est moitié moindre dans les länder de l’ex-RDA, comme la Thuringe ou la Saxe. La, situation est très différente en France.couts-salariaux-en-france.1298991648.png

Xavier Bertrand, qui fut secrétaire général de l’UMP jusqu’à sa récente nomination au ministère du Travail, sait d’ailleurs ce que valent les suggestions de Jean-François Copé. Le jour où Rexecode publiait son argumentaire, il était à Sarreguemines, en compagnie de Pierre Méhaignerie, président de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale.

Ils visitaient une usine de pièces détachées automobiles dont les ouvriers sont français et le capital allemand. Ils ont naturellement interrogé les responsables allemands de cette usine sur les coûts salariaux. Réponse : « Les ouvriers français nous reviennent entre 15% et 20% moins cher  que les ouvriers allemands. »

Rexecode devrait songer à une version bilingue de ses publications.

 

Merci à Déchiffrages

Partager cet article

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans National
commenter cet article

commentaires