Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 09:41

http://l1.yimg.com/bt/api/res/1.2/0DIUE0oXNNNfzxiG_JWNdw--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9MzQxO2NyPTE7Y3c9NTEyO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD0zNDE7cT04NTt3PTUxMg--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/AFP/photo_1359039458761-1-0.jpg

 

Jean-Marc Ayrault a annoncé le 24 janvier 2013 au Sénat le rétablissement, via une prestation d’un montant équivalent, de l’Allocation équivalent retraite (AER), qui permet aux chômeurs âgés de faire la jonction entre fin du chômage et retraite et avait été supprimée par la droite en 2011.

 L’AER, qui permettait aux chômeurs âgés de faire la jonction entre fin du chômage et retraite, a été supprimée en janvier 2011 et n’a été que très partiellement remplacée par l’Allocation transitoire de solidarité (ATS), plongeant des milliers de seniors dans une situation financière difficile, accrue également par le recul de l’âge de la retraite depuis la réforme votée en 2010. Les syndicats réclamaient son rétablissement.

Le Premier ministre a évoqué une « situation particulièrement injuste » héritée de la précédente majorité.

« Il y a en quelque sorte tromperie, vous faites allusion à trop de personnes, aujourd’hui sur le carreau, qui sont des salariés, qui avaient perdu leur emploi et avaient accepté un départ volontaire en 2009 et 2010 » en pensant toucher cette Allocation supprimé début 2011, a souligné Jean-Marc Ayrault.

Complément de revenu

 Selon lui, pourront bénéficier de la nouvelle prestation « tous les chômeurs ayant de faibles ressources, âgés de 59 et 60 ans, inscrits à Pôle emploi avant le 31 décembre 2010 et qui n’ont pas pu demander l’AER ».

« Cette prestation complétera leur revenu pour le porter à 1 030 € par mois, a précisé le chef du gouvernement. Pour ça, nous allons prendre un décret simple qui permettra l’ouverture de ce droit à partir de mars 2013. Ainsi la justice pourra être rétablie ! »

 

C'est une mesure de justice sociale prise par le Gouvernement Ayrault pour les personnes qui avaient été privées de cette prestation par la Droite. 

 

 

source : http://hern.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY CANTON DE PAVILLY - dans National
commenter cet article

commentaires

danyle 08/02/2013 16:36

Le gouvernement prépare actuellement un décret à paraître le 1er mars 2013 qui rétablirait une « prestation équivalente » à l’AER supprimée le 31/12/2010. Cette « prestation » concernerait les
personnes âgées de 59 ou 60 ans uniquement.
Il faut savoir que, pour prétendre à l’AER (Allocation équivalence retraite) ancienne version, soit avant sa suppression fin 2010, il fallait justifier du nombre de trimestres validés suffisants
pour faire valoir ses droits à la retraite sans avoir atteint l’âge légal et être en fin de droits ARE.
Le nouveau projet, lui, introduirait une limite d’âge (59 ou 60 ans) ; s’adresserait aux personnes en fin de droits ARE « inscrits à Pôle emploi avant le 31 décembre 2010 ». Pour ce qui est du
nombre de trimestres (validés ou cotisés), le flou demeure…
Il faut bien comprendre que, actuellement, la tendance est à multiplier les conditions d’admission. Plus il y a de conditions, moins il y a d’admis et plus il y a d’injustice… (mais ça passe mieux
dans les médias et par contrecoup dans l’opinion, car on ne met pas forcément en avant toutes les conditions restrictives). C’était le cas pour le dispositif « Carrières longues » qui laisse
beaucoup de personnes sur le carreau, particulièrement celles qui ont eu des coups durs : chômage, maladie… C’était le cas pour l’ATS, et ça sera probablement le cas pour cette nouvelle
prestation.
Comment alors se féliciter de ce projet de rétablissement alors qu’il est terriblement injuste.
Injuste pour les personnes qui n’ont pas l’âge requis (même à un jour près) et qui ont le nombre de trimestres validés, voire souvent beaucoup plus.
Injuste vis-à-vis de ceux qui bénéficient toujours de l’AER ancienne version (et c’est tant mieux).
Injuste pour les plus vulnérables qui ont eu des métiers souvent pénibles (tiens d’ailleurs, on n’en parle plus beaucoup de la pénibilité ?) et qui ont le plus de mal à se reconvertir après 50 ans
par manque de formation, d’appuis ou tout simplement parce qu’ils sont cassés (physiquement et moralement).
La vraie justice sociale n’est-elle pas de mettre tout le monde sur un pied d’égalité, à savoir le rétablissement de l’AER basé sur le nombre de trimestres validés, quel que soit l’âge ?
En faisant des rétablissements par « petits bouts » (comme dirait Mme Taubira !) on accentue les inégalités. C’était le cas de l’ATS, ce sera probablement le cas pour ce nouveau décret, il n’y a
pas de quoi s’en féliciter !
.