Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 23:59



Dédié aux figures de l’intersyndicale de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne le livre témoignage de Dominique Sentis “Debout !“ retrace au jour le jour le combat titanesque des ouvriers du site pour sauver leur entreprise « condamnée à mort il y a un an par la Famille du Monopoly international». Le récit pamphlétaire de ce poète raffineur est sensible et authentique. « Ecrit à chaud et dans le ressenti » “Debout“ est pétri d’humour, de colère et d’humanité. Ce livre c’est un an entier de peur et d’espoir confondus, d’euphorie et de découragements. C’est aussi un livre qui se veut prophétique à l’heure où la fin n’est pas écrite. L’auteur au « cervelet érectile » aime les histoires qui se terminent bien… 
• “Debout ! Au cœur de la lutte des Petroplus“, préface de Jean-Luc Mélenchon : Editions Cogito 430 pages 19€. http://www.editionscogito.fr/wa_0.html



source : http://www.filfax.com
Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY CANTON DE PAVILLY - dans Région
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 20:14

1 contribution

Publié le mercredi 17 octobre 2012 à 19H40

L'usine Petroplus de Petit-Couronne, mercredi 17 octobre

 

"Malgré la décision du tribunal de commerce de Rouen (Seine-Maritime) de rejeter hier les deux offres de reprise de la raffinerie et de mettre celle-ci en liquidation judiciaire, les discussions se sont poursuivies entre le groupe Netoil et l’Intersyndicale du site", indique un communiqué de l'intersyndicale de Petroplus. "Netoil a décidé de déposer un nouveau dossier de cession avant la date limite du 5 Novembre. Cela donnera le temps de répondre aux interrogations du tribunal et d’obtenir les réponses des différentes administrations". "Le groupe Netoil fera venir à la barre le jour de l’audience le partenaire signataire du contrat de façonnage ainsi que les partenaires coréens qui financeront la modernisation de la raffinerie, précise encore le communiqué". "S’agissant de la sécurité des installations, il est rappelé que le personnel assumera l’ensemble de ses responsabilités et que le contrat d’assistance technique est toujours d’actualité. L’Intersyndicale du site s’étant toujours positionnée sur une cession industrielle du site soutient la proposition de Netoil", écrivent Nicolas Vincent et Yvon Scornet au nom de l'intersyndicale, Dominique Paret de la société Netoil. "Rien ne doit faire obstacle à un avenir industriel du site et à la sauvegarde de plus de 2000 familles. Nous demandons aux pouvoirs publics qui déclarent vouloir notre sauvetage, de faire le nécessaire pour faire aboutir ce projet. Sinon, qu’ils amènent un dossier paraissant plus solide à leurs yeux. La raffinerie de Petit-Couronne doit vivre", conclut le communiqué.

 

vU SUR PARIS NORMANDIE.fr

 

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY CANTON DE PAVILLY - dans Région
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 20:10

petrole.jpg La décision du Tribunal de commerce de Rouen concernant l'avenir de la raffinerie Petroplus à Petit-Couronne (Seine-Maritime) résonne comme un coup de tonnerre. D'un côté, les juges ont estimé que les candidats à la reprise qui s'étaient faits connaître ne présentaient pas les garanties suffisantes pour assurer l'avenir viable et durable du site. De l'autre côté, le redémarrage de la raffinerie en juin dernier, après plusieurs mois d'arrêt de la production dû à la faillite du groupe Petroplus et grâce à la signature d'un contrat de façonnage entre le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault et Shell, propriétaire historique du site jusqu'en 2008, a démontré le savoir-faire des salariés et la qualité des installations. La décision du Tribunal n'enlève rien aux compétences humaines et techniques qui font l'attractivité de ce site. 

Comme beaucoup, nous avons en mémoire les déclarations de M. Sarkozy le 25 avril dernier : "Petroplus, c'est réglé". Comment ne pas être choqué, aujourd'hui, par le cynisme des propos de celui qui était alors chef de l'Etat ? 

Aux salariés de la raffinerie ainsi qu'à ceux des entreprises sous-traitantes, à leurs familles, nous disons la solidarité du Parti socialiste. Nous saluons également la mobilisation de l'intersyndicale, exemplaire depuis le début de la lutte, ainsi que l'engagement des élus locaux et notamment du maire de la commune.

La bataille pour l'emploi industriel à Petit-Couronne doit plus que jamais être menée. Et d'abord d'ici au 5 novembre, délai supplémentaire fixé par le tribunal de commerce pour examiner toute nouvelle offre de reprise : cette option doit être jouée à fond. Nous savons que le Premier ministre et le Ministre du Redressement productif, comme ils s'y sont employés depuis le printemps, feront tout ce qui est en leur pouvoir pour favoriser l'émergence économique d'un projet industriel crédible et en faciliter les conditions administratives. 

En tout état de cause et quelle que soit la décision du tribunal dans vingt jours, les pouvoirs publics et les acteurs privés de la filière pétrole en France doivent tout mettre en oeuvre pour garantir la pérennité du site, son positionnement industriel et un avenir pour chacune et chacun des salariés. C'est un combat social et territorial en Seine-Maritime, mais c'est aussi un combat d'intérêt général. Au milieu des années 1970, la France comptait 25 raffineries. Aujourd'hui, elle en recense une dizaine et le rythme des fermetures s'accélère : Dunkerque en 2010, Reichstett en 2011, ainsi que des menaces sur les sites de Petit-Couronne et Berre-l'Etang. 

La France et l'Union européenne doivent agir pour préserver et moderniser le secteur du  raffinage, stratégique pour la souveraineté énergétique du pays et du continent dans la mondialisation, et pour protéger nos productions face à la concurrence déloyale des produits importés de pays ou de multinationales qui ne respectent pas les règles techniques, environnementales et sociales en vigueur dans nos Etats. 

Le Parti socialiste se tient aux côtés du Gouvernement, des salariés et des élus de terrain pour mener à bien cette bataille pour l'industrie, pour nos emplois et notre souveraineté.

 


 
Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY CANTON DE PAVILLY - dans Région
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 19:21
Photo : les 550 visages de Petroplus se dévoilent enfin


L'hôtel de région Haute-Normandie, à Rouen, accueille l'étonnante exposition "Les 550", fruit de deux photographes à la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. (Publié le 25-05-2012 à 10:52:11)



Dans une raffinerie Petroplus de Petit-Couronne en pleine tourmente, les photographes Martin Flaux et Bruno Maurey ont immortalisé, un à un, les 550 visages des salariés du site. Le résultat, mosaïque humaine au cœur de la crise, est visible du samedi 25 au 14 juin prochain au siège du Conseil régional de Haute-Normandie, rue Robert Schuman, à Rouen. Le demi-millier de portraits souriants, dont celui de Loïc Bourgeois (ici en photo), s’afficheront sur des toiles longues de 30 mètres.

Bruno Maurey, spécialiste du portrait, élève de l’école Nationale des beaux Arts d’Arles, est photographe  indépendant depuis plus de vingt ans. En 1990, il a été élu "meilleur photographe de l’année" et s'est vu décerner le prix Ilford. Il a fondé l'agence Heka en 2003.Martin Flauxest un autodidacte. Il a rejoint l'agence Heka en 2008.

Pratique. "Les 550", exposition photo à l'Hôtel de Région, 5 rue Robert Schuman, à Rouen, du 25 mai au 14 juin.Le site internet "Les 550".

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY CANTON DE PAVILLY - dans Région
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 21:00


http://www.ps76.fr/wp-content/uploads/planche-alternance-76-01.jpg

 

A chaque élection locale depuis 2007, les candidats sarkozystes locaux dissimulent leur véritable étiquette politique, escamotent leur opinion profonde. Les candidats UMP et Sarkozystes deviennent, le temps d’une élection des candidats “sans étiquettes” ou “Alternance 76” !

Nouveau parti ? Nouvelle écurie politique ?

Les candidats de droite sont pourtant très explicitement investis par les instances de l’UMP mais ils s’adonnent à leur jeu favori : l’eau trouble.

Ce double-jeu est surprenant mais il permet de voter un jour à Paris dans un sens et déplorer ces vilaines décisions dans leurs circonscriptions pendant le week-end !  

Ainsi en fut-il d’un député-conseiller général UMP qui regrettait allègrement dans son canton la disparition du service public postal alors qu’il avait, dans un rapport de 2009, défendu et voté la privatisation de La Poste !

De même la totalité des hommes et des femmes de droite, élus au Département s’abstiennent ou votent contre les dispositifs de la Majorité de gauche prises depuis 7 ans mais ils n’hésitent pas à se les approprier ou les dénigrer (les deux cas ne les dérangent pas) lors des inaugurations et autres remises de prix dans leurs cantons.  

Ainsi en est-il des Maisons du Département souvent critiquées à Rouen, dénoncées par des candidats novices mais utilisées à bon escient par tous les élus de droite qui les trouvent très utiles pour organiser des réunions, orienter des administrés ou poster leur courrier !

Alors la Droite masquée donne des leçons de gestion à la Gauche. Même si ”Alternance 76″ fut épinglée avant 2004 par la Cour régionale des comptes pour une gestion désastreuse et des dépenses faramineuses : Air Atlantique, gestion du dossier Transmanche et autres clientélismes ...


Electrices, électeurs seinomarins, n'oubliez pas, Alternance 76 c'est avant tout l'UMP !

 

 

 

 


Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans Région
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 06:34

educationLes membres du Conseil Départemental de l’Education Nationale représentant les élus de Seine Maritime, parents d’élèves, enseignants, personnels, associations complémentaires de l’enseignement public, Délégués Départementaux de l’Education Nationale, se sont réunis jeudi 17 février au Département de Seine-Maritime, pour examiner les conséquences concrètes de la réduction sans précédent des moyens alloués à l’éducation dans notre Académie.

Ces réductions sont très lourdes et font peser un grave danger sur l’Education dans notre Département : 377 postes supprimés, dont 107 postes d’enseignants en maternelles et élémentaires, 67 postes d’enseignants dans les collèges de Seine Maritime et 25 postes de personnels administratifs.

Ces mauvais coups supplémentaires auront des effets désastreux :
- dans le premier degré : fermetures de classes ; effectifs surchargés ; remplacements non assurés ; fin de la scolarisation des moins de 3 ans ; démantèlement des réseaux d’aide et de soutien aux enfants en difficulté ; suppression des postes de maitres formateurs ; ouvertures de classes compromises…
- dans les collèges : disparition de cours et options ; suppression du travail en groupe et du soutien sur temps scolaire ; fin des itinéraires de découverte ; classes surchargées dans beaucoup d’établissements ; moindre prise en charge des élèves en difficulté ou handicapés ; menaces sur les postes de CPE…
- dans les lycées : fragilisation des lycées par la suppression massive d’emplois, au moment où s’appliquent des réformes mal préparées, notamment dans la voie technologique ; suppression de 17 formations dans les lycées techniques, technologiques et professionnels, du CAP au BTS…

Devant cette situation alarmante, et alors que l’Etat veut attendre le 8 avril prochain pour annoncer l’étendue des dégâts en maternelles et en élémentaires, plus de deux tiers des membres du CDEN ont écrit au Préfet, comme le permet la loi, pour exiger la transparence.
Dans le même temps, ils appellent les Seinomarins à se rassembler autour d’eux, pour une réunion exceptionnelle, qu’ils tiendront en public :  

le 9 mars à 14h30 devant les portes de la Préfecture  à Rouen.

Les conseillers généraux socialistes ainsi que les candidats de la majorité départementale aux prochaines élections cantonales des 20 et 27 mars prochain répondront présents lors de ce rendez-vous en solidarité avec la communauté éducative et pour défendre l’Ecole publique.

Une grande manifestation est également prévue le 19 mars.

Le gouvernement et ses représentants doivent revoir leur copie et adopter un collectif budgétaire. Ne laissons pas sacrifier l’avenir des enfants et des jeunes !

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans Région
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 07:15
ps-didier-marie-president-departement-seine-maritime-deficits-publics-ps76-blog761A la suite de la conférence sur les déficits publics de ce jour à l’Elysée, Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime, rappelle que les déficits ne sont pas le fait des collectivités locales et représentent 10% du montant total de la dette publique.

I

l est solidaire des associations des présidents de Départements et de Régions qui ont refusé de s’y rendre car n’étant pas responsables des déficits publics, ils ne sauraient « porter le chapeau ». Le président de la République ose donner des leçons aux collectivités locales alors qu’il est incapable d’appliquer à l’Etat ces mêmes règles élémentaires de bonne gestion.

 

Faut-il rappeler que les déficits publics sont le fruit de la politique de Sarkozy et de son gouvernement (50 Milliards d’€ en 2007 contre 140 Milliards d’€ en 2010) ?

 

Tous les élus locaux sont conscients qu’il faut réduire les déficits en mettant en place des procédures économiques durables et en cessant d’accorder des cadeaux fiscaux aux plus riches. Comment ne pas réagir également à l’annonce du gel des dotations aux collectivités ? Tous les présidents de Département, quelle que soit leur couleur politique, s’accordent à dire que le gouvernement doit prendre en compte l’effet
de ciseau dramatique qui les touche, à cause de l’augmentation des dépenses liées aux trois allocations nationales de solidarité (APA, PCH, RSA) et de la chute des ressources censées les compenser.

 

De toute évidence, Sarkozy poursuit sa lente asphyxie des collectivités locales.

 

En annonçant la mise en place d’un conseil de modernisation des politiques publiques, Sarkozy laisse présager un nouveau plan d’austérité. Une initiative unilatérale de plus qui n’apporte aucune solution pérenne et porte ainsi atteinte aux politiques de solidarités conduites par les Départements dont bénéficient les Français les plus touchés par la crise économique, sociale et financière.

 

En savoir plus …

Blog 76 - MJS 76 - CAMP 76 - WEbTV76 - RAG76 - CANTONALES 2011

Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans Région
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 19:00



Avec 55,10 % des suffrages exprimés la liste PS, FRONT DE GAUCHE, ECOLOGISTES a été désignée pour conduire la région Haute Normandie pour quatre ans.

Ce succès récompense la bonne gestion des deux précédents mandats.

Les deux ministres envoyés spéciaux de Nicolas SARKOZY ont quant à eux réalisé un score étriqué avec la barre des 30 % franchie de justesse ( 30,70 %)

Les deux inquiétudes restent néanmoins l'abstention qui est restée forte malgré un léger sursaut d'entre deux tours et le score du Front National qui se maintient en Haute Normandie à 15,20 %.

Le tandem SARKOZY-FILLON va t'il tenir compte de ce revers électoral ou rester sourd à ce signal fort et continuer à appliquer cette politique injuste consistant à mettre en place des lois inéfficaces et injustes, frappant toujours plus sur les plus faibles, et protégeant toujours plus leurs amis du "Fouquet's".

A voir hier soir, lors de la soirée électorale, les deux représentants de l'UMP Morano et Lefebvre montrant leurs crocs dès lors qu'un représentant de la Gauche intervenait,on peut en douter.

Le Président de la République lui même assurait dans le Figaro que les résultats des Régionales n'ont pas de portée nationale. Peut-être a t'il oublié les propos d'un ministre en 2004 qui disait :
« Il appartient maintenant à la majorité de tirer les conséquences d'une élection, qui pour être locale, n'en a pas moins une dimension politique qui n'est pas contestable. » (Voir la vidéo à 02'20'')


 
Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans Région
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 18:50
A Blacqueville, les résultats du deuxième tour ont revètu un caractère historique, c'est la première fois que la LISTE DE GAUCHE passe en tête au deuxième tour d'élections.


INSCRITS

465

 

VOTANTS

304

65,38%

BLANCS OU NULS

17

 

EXPRIMES

287

 

 

 

 

FN (Bay)

53

18,47%

GAUCHE ECOLOGISTES( Le Vern)

128

44,60%

UMP ( Le Maire)

106

36,93%

 

 

 


La commune a voté un peu plus que la moyenne nationale , ce qui est pratiquement toujours le cas dans tous les scrutins.

Le score du Front National 18,47 % fait froid dans le dos. Lorsque l'on connait les thèses de ce Parti et ses origines, on peut s'étonner de la permanence de ce vote. Et pourtant, un simple rappel de l'histoire de la dernière guerre mondiale illustre les conséquences d'une politique extrèmiste. L'inconséquence d'un gouvernement et de son zélé serviteur Eric BESSON a ravivé les relents racistes et  nauséabonds d'une frange de l'électorat.

Ces 18,47 % sont d'autant plus mis en lumière que la participation a été faible.

Si l'on cherche les causes de cette faible participation, il faut retourner six ans en arrière et observer les résultats du deuxième tour des Régionales 2004;(vu dans communes 76


  Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 440    
Abstentions 91 20,68  
Votants 349 79,32  
Blancs ou nuls 17 3,86  4,87
Exprimés 332 75,45  95,13


Liste conduite par Voix % Exprimés
M. Dominique CHABOCHE (LFN) 52 15,66
M. Alain LE VERN (LGA) 128 38,55
M. Antoine RUFENACHT (LDR) 152 45,78

 

Ce qui est remarquable, c'est la comparaison des chiffres, le FN a gagné 1 voix, la liste de Gauche est restée stable avec 128 voix , mais l'UMP dont le représentant local est le Maire de la Commune chute de 46 voix. Même si l'on ne doit pas au vu de ces seuls résultats, tirer de conclusions définitives sur les causes de l'abstention, il y a lieu pour l'UMP au plan National et son représentant Bling Bling de s'interroger !

Mais je laisse l'envoyé spécial de Sarkozy apporter sa propre conclusion :



 
Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans Région
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 19:35
Repost 0
Published by PS PLATEAUX CAUX CAILLY - dans Région
commenter cet article